Un futur parc public de 3000m2 en coeur de ville

Le parc boisé de 3000m2 de la Maye de Bernet, situé en cœur de ville, sera prochainement aménagé pour devenir un véritable espace vert de proximité, qualitatif et ouvert à tous, conformément aux engagements de l’équipe municipale de lutter contre le changement climatique et de préserver la biodiversité à Bègles.

Parc Maye de Bernet

La Ville a ainsi décidé d’acquérir la parcelle boisée de 3000m2, propriété du bailleur social Vilogia. Outre la création d’un nouveau parc public, la Ville réalisera également une nouvelle liaison douce depuis l’avenue Jules Guesde afin de rendre le site plus accessible aux habitants. Le parc sera ainsi réaménagé (mobiliers, aire de jeux,…) en concertation avec les riverains et le bailleur social.

Vilogia, partenaire privilégié

Le maire de Bègles rappelle que la construction de nouveaux logements sociaux reste une priorité et un enjeu de justice sociale dans une ville qui enregistre plus de 1000 demandes en attente au CCAS (40 000 sur la métropole et 60 000 en Gironde). Dans ce contexte, Vilogia est un partenaire privilégié de la Ville de Bègles : premier bailleur social de la commune en nombre de logements locatifs sociaux gérés (1285 logements, soit 30% du parc social de Bègles), l’entreprise s’engage très fortement pour la rénovation de son parc social (55 296 000€ TTC d’investissement pour la rénovation des résidences Gaston Monmousseau, Maye de Bernet, Maurice Thorez, Saint Exupéry et Terre Neuvas ; près de 8 M€ rien que pour la Maye de Bernet). De futurs projets de résidences sociales sont actuellement à l’étude afin de répondre à la demande croissante de logements sociaux sur la commune. A noter que Bègles enregistre déjà un des plus forts taux de logement social des villes de la rive gauche de la métropole bordelaise, à hauteur de 28 % de son parc total de logements.

Un vaste plan de végétalisation lancé en 2020

Le maire souligne également que la végétalisation, la protection de la nature et la renaturation sont des piliers de son projet politique pour Bègles. Un vaste plan sur 10 ans a ainsi débuté dès 2020 afin d’apporter confort, bien-être et fraîcheur aux habitants en réponse à la crise climatique. 231 arbres ont été plantés depuis un an sur la commune et 1360 m² d’espaces publics ont été végétalisés. La Ville vient de livrer le nouveau Parc de Bray (5400 m2 de nature dans le quartier Monmousseau) et elle fera prochainement l’acquisition du Parc des Sœurs de la Charité afin de réaliser un nouveau parc public de 2,5 hectares dans le centre-ville résidentiel. Un recensement participatif des arbres remarquables en vue de leur classement au Plan local d’urbanisme a par ailleurs été mené cette année. Près de 120 arbres situés dans des espaces privés et publics sont concernés.