Les ressources et la biodiveristé

2.1 / Les ressources et la biodiveristé

La préservation de l’environnement sous toutes ses formes est au fondement de l’action municipale. Les premières initiatives ont plus de 20 ans : Plan Municipal d’Environnement préfigurant la Charte pour l’Environnement et la Qualité de la Vie ratifiée en 1994, précisant les premières opérations de valorisation du patrimoine naturel : aménagement des Berges de Garonne, réconciliation de la ville avec son fleuve, réhabilitation du Parc de Mussonville et des 9 hectares de zone humide.
Le thème de l’eau et de la biodiversité, déjà central dans ces premières opérations, a continué à faire l’objet d’actions ambitieuses et innovantes :

> la biodiversité : face à la disparition irréversible de nombreuses espèces, la ville de Bègles a engagé en 2008 un programme d’actions en faveur de la préservation de la faune et de la flore susceptibles d’être menacées par l’urbanisation du territoire. S’appuyant sur les conclusions du bilan écologique à l’échelle de la ville établi par un cabinet d’études, une Charte de la Biodiversité a été élaborée. Elle est destinée aux habitants de la commune et s’impose à tous les aménageurs opérationnels (ORU Terres-Neuves, ZAC Mairie, Lacoste, Esso…).

> l’eau : depuis 2003, la ville s’est engagée dans une politique drastique de réduction de la dépense en eau. Elle s’est traduite par des travaux de mises aux normes et des recours à l’expérimentation de nouvelles pratiques : la « gestion différenciée des espaces verts » de la commune, l’application de la phytorémédiation (dépollution par les plantes) pour le traitement des eaux de la piscine qui permet la réutilisation des eaux usées pour les sanitaires, espaces verts et balayeuses, la récupération des eaux pluviales dans le cadre de l’ORU Terres Neuves.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.