Terrain synthétique : Un terrain dernière génération

terrain-synthetique-2

Stade Du Haut Verduc

stadeduhautverducLe nouveau terrain synthétique dernière génération homologué, WORLD RUGBY et FFF a été inauguré le 5 décembre au stade du Haut Verduc.

Un équipement public sportif qui répond à un réel besoin des habitants. En effet, la pratique du football, du rugby à XV et du rugby à XIII a augmenté de 50% en 10 ans. Et toutes pratiques sportives confondues, la ville compte 5700 licenciés, soit environ 20% de la population.
terrain-synthetique-3Le besoin des Béglais était de disposer d’un terrain de grand jeu au stade du Haut Verduc. Le choix s’est porté sur un terrain synthétique, même si le coût était plus important, pour une raison essentielle : il permet une amplitude de jeu beaucoup plus importante et par conséquent une plus grande utilisation.
Avec un terrain engazonné, il faut adapter des temps de repos de la pelouse. Le synthétique permet d’offrir un service sans aucune  comparaison et le terrain qui sera homologué par les fédérations sportives pour les compétitions de haut niveau. Seront disponibles aussi un terrain d’honneur en pelouse, deux grands terrains synthétiques et un plus petit pour les enfants.
Ce nouvel équipement est éclairé, il peut donc être utilisé même les soirs d’hiver. Il dispose également d’un double marquage, rugby et foot.

terrain-synthetiqueSeconde partie des travaux : Un grand bloc vestiaire

La seconde partie des travaux prévu pour janvier 2017, sera consacrée à la réalisation d’un grand bloc vestiaire qui pourra être utilisé par quatre équipes en même temps, avec une infirmerie et un local pour les arbitres.

Le stade du Haut Verduc devient un haut lieu de la pratique sportive à Bègles. Sa situation, en plein cœur du Delta Vert, à deux pas de Bègles Plage, offre une dynamique à cet équipement de proximité.

Terrain synthétique
Coût total 1 297 955 € TTC

Subventionnés attribuées :

  • Bordeaux Métropole
  • Conseil Départemental de la Gironde
  • Région Aquitaine

logo-aquitainelogo-33Logo-Bordeaux-Metropole