Euratlantique – Bègles faisceau

Gare de Bègles
Le périmètre de l’OIN Bordeaux-Euratlantique couvre une superficie de 738 hectares, c’est un des plus grands projets urbains en France. Il s’étend sur une partie des trois communes de Bordeaux, Bègles et Floirac, sur les deux rives de la Garonne et, par son ampleur, concerne l’ensemble de l’agglomération Bordelaise. A terme, plus de 15.000 logements seront créés.

Bègles faisceau regroupe des sites marqués par la désaffectation industrielle ou d’activité et une vaste emprise ferroviaire. Le plan guide dessiné par Alexandre Chemetoff propose de régénérer cet ensemble urbain par la mise en réseau de projets stratégiques à l’échelle métropolitaine. Leur conception relève de dispositifs spécifiques, adaptés à chacun des contextes.

La reconversion de l’ancien site de tri postal en Cité Numérique

cite-numeriqueTête de réseau régional de la filière numérique, ce lieu apportera les moyens matériels et humains au développement de cette économie à fort potentiel. Le bâtiment existant sera découpé en quatre îlots par deux «rues» piétonnes perpendiculaires, ouvertes sur le ciel et connectées au quartier existant élargi jusqu’aux Terres Neuves et Carle Vernet. La Cité numérique pourra s’appuyer sur le tissu existant d’entreprises, notamment celles du pôle voisin des Terres Neuves. Elle devrait regrouper (20.500 m² de SHON sont à rénover) :

  • des infrastructures et des équipements de télécommunications de pointe
  • un centre d’affaires
  • le Musée de la Création Franche
  • des espaces de vie et de convivialité et des solutions d’hébergement pour les entreprises de la filière.

La friche industrielle Esso transformée en Parc de l’Intelligence Environnementale

La ville reconvertit l’ancien site du pétrolier ESSO en une zone d’activités dédiées au développement durable. Nommé «Parc de l’Intelligence Environnementale», il accueille des entreprises dont la vocation est de travailler pour le développement des énergies renouvelables et pour des activités innovantes liées à la ressource. La société Valorem, spécialisée dans la production d’éoliennes, s’y est implantée en 2008. 60 salariés y travaillaient alors. Aujourd’hui, la société emploie plus de 100 personnes. Le PIE accueillera cette année de nouvelles entreprises comme IFFWATER (International Foundation for Water) et l’INRAP (Institut National de recherches Archéologiques Préventives. Ce site économique est un lieu ouvert, traversable, en lien avec les autres pôles d’activité et les grands équipements.

Le Stade Musard

La montée en Top 14 de l’Union Bordeaux-Bègles en juin 2011 souligne la nécessité d’accompagner une équipe d’agglomération par un équipement de qualité, en cœur de ville et répondant aux nécessités du rugby de haut niveau.
Aujourd’hui centre d’entrainement

La gare de Bègles /Le Dorat :
le renouvellement d’un quartier par les transports en commun

Dans le cadre du grand projet ferroviaire du sud-ouest, la gare de Bègles sera réaménagée en un nouvel espace intermodal pour faciliter les correspondances trains, tram, bus. A terme, la gare rénovée, inscrite dans un maillage serré de mobilités nouvelles, sera un atout majeur pour la vitalisation du territoire béglais et l’économie locale. A la gare de Bègles, la halte TER, articulée avec une «liane», permettra de rallier Talence, le campus et de pousser jusqu’au centre hospitalier de Pellegrin. Des projets concernant les quais, une passerelle, des dispositifs anti-bruit sont à l’étude par RFF. Outre les aménagements liés aux mobilités, des ensembles de logements seront réhabilités, des commerces, des activités et des espaces publics développés par la reconquête de terrains aujourd’hui délaissés.

Et aussi…