Des quartiers durables

Axe2 – Un cadre de vie de qualité pour tous : Nos orientations

3/ Des quartiers durables

L’identité communale s’est développée sur une structure multipolaire de la commune, héritée des origines marécageuses du territoire et des noyaux villageois développés sur quelques îlots de terre ferme. Elle a été sensiblement modifiée au siècle dernier par les coupures urbaines créées par les grandes infrastructures routières et ferroviaires, accompagnant le développement urbain.
En 1989, la nouvelle majorité municipale va travailler à restaurer la cohésion sociale et urbaine mise à mal par la disqualification de territoires importants portant le déclin industriel de la ville. Elle va s’employer à créer une « ville de proximité » durable, compacte et conviviale en s’appuyant sur quelques principes : renforcer les centralités, rétablir ou conforter le maillage entre polarités anciennes et nouvelles, introduire des formes urbaines plus denses dans le respect de la trame béglaise…
La priorité est donnée au quartier Monmousseau qui constitue la première opération de référence en matière de renouvellement urbain et dont l’intégration urbaine a été confortée en 2003 par l’ouverture de Bègles-Plage.
L’Opération de Renouvellement Urbain des Terres Neuves va ouvrir un peu plus tard un chantier d’une autre envergure. Elle conjugue la rénovation d’une des cités les plus denses de la commune, la reconquête par l’économie de friches militaires et industrielles et l’arrivée d’un transport en commun. Elle va devenir le projet phare du renouveau béglais, emblématique d’une nouvelle politique d’écologie urbaine. Elle va traiter simultanément l’urbanisme, le social, l’économie, la culture, l’environnement avec une exigence soutenue de qualité, pertinence et innovation ce qui en fait une caractéristique nationale. L’ORU de Bègles va devenir une ORU modèle observée et inspiratrice à l’échelle nationale tant par sa méthode que par sa réalisation.
Les projets d’urbanisation ou de renouvellement urbain menés sur les autres quartiers ont chacun une coloration différente en fonction des enjeux du site, son histoire. Cependant ils sont conçus à l’image de l’ORU, avec la même volonté de rechercher les meilleures traductions concrètes et locales des principes de développement durable : la ZAC mairie déploie un projet de Parc Habité au sein duquel les logements présenteront le Label Habitat et Environnement.
Terre Sud est l’éco-quartier de demain intégrant la desserte prochaine par le tramway, la construction d’un lycée polyvalent à énergie positive, la construction de logements BBC et le maraîchage de proximité. Thorez-Goélands, en créant le projet de rénovation urbaine va ouvrir le quartier sur la ville (liaisons vers Mussonville, le Parc des Soeurs de la Charité, Terre Sud) amorçant des mutations à venir avec le tramway, le Parc de l’Intelligence Environnementale, le secteur du Dorat…

logo_agenda_21_begles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.