Terres Neuves : la concertation sur l’aménagement des espaces publics est ouverte !

La Ville de Bègles engage une concertation auprès des habitants et usagers des Terres Neuves. L’objectif est de recueillir leurs besoins et envies pour les futurs aménagements des espaces publics, qui clôtureront la vaste transformation du quartier, débutée en 2004.

La consultation est accessible jusqu’au 13 juillet.

Les modalités de la concertation

À l’issu d’un vaste programme de rénovation urbaine, la transformation du quartier Terres Neuves touche à sa fin. Les usages du quartier évoluent et les aménagements publics sont amenés à s’adapter. L’espace situé entre la salle de la Chaufferie et la résidence Cassiopée, aussi dénommé parc des Terres Neuves, sera réhabilité dès la fin d’année 2021 afin d’offrir un cadre de vie plus agréable et confortable aux riverains.

Les usagers de Terres Neuves sont invités à exprimer leurs idées pour l’Esplanade, le parc des Terres Neuves, le square Yves Farge ainsi que le city stade de Duhourquet. La concertation porte également sur les liaisons inter-quartier, par exemple, la traversée de l’avenue Alexis Capelle.

Les usagers peuvent donner leurs avis sur le site de la Ville de Bègles ou auprès des partenaires de la consultation : Centre Social et Culturel L’Estey/ ChapitÔ, Cabinet musical du Docteur Larsène, Remue Méninges, GIP Médiation, APSB. Des déambulations sont également prévues dans l’espace publique sur l’ensemble de la période. Des triporteurs seront utilisés pour aller au-devant des usagers. Des petits groupes d’habitants, fléchés par nos partenaires, se réuniront à ChapitÔ pour des concertations in situ. Les comités de quartier Prêche et Sembat ainsi que le groupe d’habitants de la résidence Cassiopée seront intégrés à cette démarche.

La concertation sera suivie d’une phase d’analyse des réponses en juillet pour un rendu et une présentation en septembre.

« Depuis 2004, la Ville porte une ambition forte d’améliorer le cadre de vie aux Terres Neuves, qui s’est traduit par de nombreuses actions volontaristes : rénovation urbaine, végétalisation, dynamique économique du Parc de l’économie créative et de la Cité numérique, nouveaux équipements et services publics pour favoriser les liens, se dépenser, se cultiver, etc. Résultat : un quartier aujourd’hui plus agréable à vivre, modernisé et attractif. »

Clément Rossignol Puech, maire de Bègles

UNE AMBITION FORTE DEPUIS 2004

L’ambition de la Ville de Bègles pour le quartier Terres Neuves s’illustre à travers plusieurs axes :

1. Une ambition urbaine : l’opération de renouvellement urbain, initiée par la Ville en 2004 et actuellement en phase d’achèvement avec les futurs aménagements des espaces publics, a offert un nouveau visage à ce territoire de 20 hectares reconfiguré autour de la ligne du Tram C. L’offre des transports en commun y a été repensée avec notamment l’arrivée du tramway.

2. Une ambition sociale : la mixité des populations y est renforcée par la présence d’habitants (1 250 logements, dont 1 270 neufs et une centaine ayant été réhabilités, parmi lesquels de nombreux logements sociaux) de salariés et entrepreneurs, de commerçants et de près de 1000 étudiants.

3. Une ambition économique et pour l’emploi : commerces et entreprises représentent plus de 60 entreprises hors Cité Numérique et 300 emplois directs créés dans ce quartier depuis 2004 (Parc de l’Économie créative – Terres Neuves la Tribu : pôle Image, pôle Formation, pôle Emploi, d’hôtel d’entreprises, de services variés). La Cité Numérique représente potentiel de création de + de 1500 emplois supplémentaires à venir. En 2016, la Ville a réhabilité et inauguré le BT Emploi, guichet unique d’accompagnement vers l’emploi comprenant des structures permanentes à demeure (ADELE et le service Emploi de la Ville, le Centre d’Information et d’Orientation, le Club d’Entreprises de Bègles B3E, l’Institut de Formation Supérieure Permanente, la Mission Locale des Graves et l’association Réagir).

4. Une ambition culturelle : aménagement de l’Esplanade des Terres Neuves pour l’accueil de compagnies de cirque dans le cadre de la saison culturelle de la Ville, et l’ouverture en février 2020 du « Ô lieu » municipal ChapitÔ où se dérouleront plusieurs temps de la concertation publique en cours.

5. Une ambition pour améliorer le cadre de vie : la priorité est désormais portée sur la lutte contre les îlots de chaleur avec la récente végétalisation de la place des Terres Neuves, et à la jeunesse avec la création d’un nouveau city stade et de structures de musculation en extérieur au complexe sportif Duhourquet en début d’année.