100 nouveaux abris à hirondelles et chauve-souris installés à Bègles

Des nichoirs à hirondelles et des abris pour les chauves-souris vont être installés dès cet été dans les arbres et sur les bâtiments municipaux de Bègles. Une autre manière de lutter contre la prolifération des moustiques. L’opération est menée en partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO).

nichoirs hirondelles et abris chauves-souris

à Gauche; Clément Rossignol Puech, maire de Bègles, à droite; Magali Contrasty, coordinatrice service éducation et formation / nature de proximité – LPO Aquitaine

Des corridors de biodiversité contre les moustiques

Cette année encore, les moustiques prolifèrent, mais des solutions naturelles existent pour diminuer leur nombre. Recréer des « corridors de biodiversité » dans les villes pour favoriser la présence de leurs prédateurs en est une.

La ville de Bègles, en partenariat avec la LPO Aquitaine, s’apprête ainsi à déployer une centaine de nouveaux nichoirs à hirondelles et abris à chauve-souris (aussi grande prédatrice de moustiques) dans les arbres et sur les bâtiments municipaux afin que ces espèces y trouvent un habitat de passage.
Une chauve-souris est capable d’engloutir jusqu’à 3000 moustiques en une nuit. Elles s’abritent quelques heures dans les abris à leur disposition puis repartent vers de nouveaux terrains de chasse. D’où l’enjeu de mailler le territoire et ainsi de créer des corridors dans l’espace urbain.

Hirondelles, martinets noirs ou bergeronnettes sont aussi de grands consommateurs de moustiques. Installer des nids à hirondelles contribuera aussi à la préservation de l’espèce qui a de plus en plus de difficultés à trouver des endroits opportuns pour la nidification. La pose des nids à hirondelles par les services techniques de la Ville de Bègles se poursuivra ainsi durant l’hiver afin qu’ils soient prêts pour le retour de migration des oiseaux.

Au total, ce seront 30 abris à chauve-souris et 70 nichoirs à hirondelles qui seront installés à Bègles d’ici à la fin de l’année. Notons que la Ville n’a pas attendu que le moustique prolifère pour s’intéresser à la préservation des oiseaux : des nids de mésanges, rouges-queues et huppes sont déjà installés depuis plusieurs années.

Aide à l’achat de nichoirs et abris par les habitants

La Ville de Bègles accompagnera par ailleurs les habitants dans la mise en place de nichoirs dans leurs jardins. Le principe d’une aide à l’achat de ces dispositifs a été adoptée lors du Conseil Municipal réuni le 28 juin dernier. Dans la limite des 100 premiers foyers, les habitants peuvent se faire rembourser 10 euros pour l’achat d’un nichoir. Il suffit de se rendre à la mairie avec un justificatif de domicile, un rib et la facture justifiant de l’achat.