À Bègles, extinction de l’éclairage public entre 1h30 et 5h00

Publié le 05/06/2018, mis à jour le 11/06/2018 à 17:39

Depuis le 5 juin 2018, La Ville de Bègles éteint son éclairage public entre 1h30 et 5h00 du matin. Différents enjeux écologiques, sanitaires et économiques sont à l’origine de cette décision : préserver la biodiversité, réduire les effets néfastes de la lumière nocturne sur la santé humaine, réduire la facture globale d’électricité. 

Réduire la pollution lumineuse

Des enjeux écologiques, sanitaires et économiques sont à l’origine de cette décision. Des études ont démontré les conséquences de l’éclairage public de nuit sur la biodiversité et les écosystèmes, entraînant des déséquilibres de la faune et la flore. La santé humaine est aussi affectée avec des symptômes tels que des troubles du sommeil et une augmentation du stress. Éteindre l’éclairage public, c’est réduire la pollution lumineuse et les émissions de gaz à effet de serre. La nuit et ses lumières naturelles reprennent leurs droits.

Baisser la consommation énergétique

L’éclairage public de la commune fonctionne 4100 heures par an et représente un coût annuel de 290 000 € à la collectivité. Avec la coupure de l’éclairage public la nuit, ce sont 1277 heures par an de fonctionnement en moins et une économie annuelle attendue de 80 000 €, soit 27,5% de la facture globale actuelle d’électricité.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Nous vous invitons à donner votre avis sur l’extinction de l’éclairage public sur ce questionnaire :

Piétons, cyclistes, pour votre sécurité, équipez-vous en gilet jaune, lumière, … et soyez bien visibles des automobilistes !