Motion pour l’avenir du site Ford Aquitaine Industries de Blanquefort

Motion adoptée le 5 avril dernier suite à l’annonce, le 24 février dernier, de l’arrêt des investissements sur le site de Blanquefort par la direction européenne de Ford.

Le Conseil municipal,

Souhaite réaffirmer son soutien aux employés de l’usine Ford Aquitaine Industries située à Blanquefort, qui interpellent leur direction depuis de nombreuses années afin que soit constitué un plan de sauvegarde de l’usine.

Toutefois, malgré le soutien des pouvoirs publics, via notamment le versement de millions d’euros de subventions, la direction de Ford n’a pas engagé de plan de reconversion durable de ce site industriel, qui aurait permis d’offrir une opportunité professionnelle valorisante à ses employés.

Aujourd’hui, au bout de plusieurs années de licenciements et de chômage technique, l’avenir semble définitivement compromis pour l’ensemble des salariés de Blanquefort, la direction européenne de Ford ayant annoncé le 24 février dernier l’arrêt des investissements.

Pourtant, les grands enjeux de notre siècle offrent de réelles opportunités de reconversion pour ce site industriel, réputé pour son personnel qualifié et sa performance. Le développement des filières des énergies renouvelables, du recyclage automobile, des véhicules plus propres et plus sobres, l’augmentation de l’offre en transports en commun organisée par les Collectivités Territoriales, sont autant de perspectives d’avenir intéressantes.

Nous ne pouvons que déplorer des décennies de mauvais choix industriels et l’absence manifeste de volonté de la direction de Ford Europe d’inscrire son usine de Blanquefort dans de nouvelles activités industrielles locales et durables, permettant de conserver l’ensemble du personnel en engageant une réelle politique de formation et de reconversion.

Par conséquent,
Le Conseil Municipal,

– Apporte une nouvelle fois son soutien à l’ensemble du personnel du site industriel de Ford Aquitaine Industries de Blanquefort ;

– Se positionne en faveur d’une reconversion durable de ce site et de ses emplois ;

– Demande au Gouvernement d’exiger de la direction européenne de Ford d’inclure le site de Blanquefort dans l’avenir du groupe et d’engager rapidement sa réorientation industrielle, lui permettant de conserver ses emplois et de poursuivre sa participation, de fait, au développement économique local.