Le Pacte Citoyen Béglais

Dans un contexte financier difficile auquel la Ville doit faire face, le Pacte Citoyen Béglais proposé par le maire et son équipe municipale s’est traduit en amont du vote du budget 2017 par une série de réunions publiques organisées dans les quartiers de Bègles.

La Ville fait face à un contexte financier très contraint, provoqué par la baisse massive des dotations de l’Etat (-7 millions d’euros depuis 2010, -17 millions à l’horizon 2021), la métropolisation et la mutualisation de certains services municipaux avec Bordeaux Métropole, et la fin de la clause générale de compétences des Départements.

« Nous devons nous concentrer sur les compétences légales de la commune et procéder à des adaptations, c’est à dire repenser la manière dont nous agissons, seuls et avec nos partenaires », a expliqué le maire tout en réaffirmant les priorités politiques de la municipalité :

  • éducation,
  • démocratie participative,
  • citoyenneté active (sport et culture),
  • inclusion sociale (insertion, formation, orientation)
  • petite enfance.

Ces priorités s’incarnent dans les réalisations et projets engagés par la municipalité depuis 2014.

Mais les efforts doivent se poursuivre et des aménagements devront s’opérer à l’avenir qui porteront sur les domaines d’interventions de la Ville. D’ores et déjà, des mesures d’amélioration des processus de gestion ont été prises. L’équipe du service jeunesse a, par exemple, rejoint récemment celle du Centre social et culturel l’Estey. Une mutualisation de moyens qui dynamise les projets et permet une plus grande proximité avec les familles béglaises.

Lire aussi :
Les actions de la mairie en chiffres

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer